Archives Mensuelles: août 2012

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir…

Par défaut

Escarmouche : L’image parle d’elle même, j’ai toujours eu le rythme dans le peau !

Le señor Camarones : L’image parle d’elle même, Escarmouche est ridicule quand il danse (si seulement !), mais je suis prêt à lui donner des leçons, s’il y a un spécialiste de l’élégance ici c’est bien moi !

Napoléon : Il y a quand même plus urgent que de répondre à cette question, non, vous ne croyez pas !?!!

La Baronne : J’aurais bien aimé le savoir mais il n’a pas eu l’idée de me proposer une seule danse, le garnement !

Rose : J’ai eu droit à un petit tango renversant dans la bibliothèque ! En fait, je vous livre un petit secret : sa mère était chanteuse de jazz dans un cabaret de la Nouvelle Orlando. Tout petit il montait sur scène pour balancer avec le saxo.

Napoléon : Eh, eh mais parce qu’il y a mon prodigieux cerveau dessous, pardi !

Le señor Camarones : Une flasque à whisky, je le sais car, dans la voiture, le soir de l’enlèvement, elle était tombée c’est moi qui l’ai ramassé !

La Baronne : Il a une cicatrice, témoin d’un de nos affrontements dans une autre vie. Des mes griffes j’ai résisté à une ignoble arrestation et lui ai arraché un bout de cuir chevelu. Non , je ne l’a pas scalpé qu’allez vous chercher !!?!

La Baronne : (Elle n’est pas en état de répondre, on est en train d’essayer de la réanimer)

Le señor Camarones : Eh bien… jusqu’à présent la question ne m’avait jamais traversé l’esprit mais en voyant ce portrait avec ces oreilles pointues et ces doigts griffus…

Rose : ce dessin n’est absolument pas fidèle à Madame. C’est d’un goût douteux et diffamatoire, amenez moi le coupable ! Non mais !!!

Napoléon : Je ne reconnais pas du tout la Baronne. Je crains que ce ne soit un spam, nous aurions été infiltrés par un des gangsters ??

Publicités