Archives de Catégorie: Laure et Mingingi

De grands dérangements et un Diabolo en fuite

Par défaut

J’ai reçu un courrier, donc, revenons-y car il en vaut la peine.

Au début tout va bien, sur une face.

P1390188

J’admire, assise devant la table de jardin en plein soleil, j’admire la créativité de cette amie. Puis très vite je sens que quelque chose cloche, elle a un message urgent.

En retournant l’ouvrage, c’est le choc.

Il y en a dans tous les sens et l’affaire se corse.

P1390194

.P1390199

C’est un appel au secours. deux fois mon prénom est écrit avec des « Oh la la… »

Mais qu’est ce que quoi ?

P1390202

C’est LUI encore lui, le diabolique Diabolo lapin des prairies.

Il a volé, croqué, enrobé, dérobé, chapouiné, tirafouillé.

Quoi ?

Qui ?

P1390193

.

Des lucioles ?

Non

Des libellules ?

Non

Des elfes  ?

Non, ceux là sont les habitants de la prairie, qui brillent, observent, écoutent, racontent. Peut-on s’y fier ?

Alors quoi ?

P1390204

.Des chaussures d’elfes ?

Non

P1390205

C’est la confusion totale dit l’auteur.
Je le vois.

La Baronne vole avec une tête de chat, lestée de ses bijoux.

Car voilà le drame  : il a tout pris !!

Le masque vénitien, les fleurs en diamants, les flamants roses et le lézard et tout ce qu’on apprendra plus tard en fouillant dans les archives du feu Baron et de ses mines de feu de  Matoukita.

Plus rien, en une nuit Diabolo lapino a raflé la mise et a disparu avec ses yeux de vampire et ses oreilles de chauve-souris.

Est-il fou ? Il prétend que les bijoux viennent de sa grand-mère. Feu le Baron aurait escroqué les croqueurs de diamants de Matoukita. La grand-mère de Diabolo travaillait bien dans les mines, tout le monde sait ça.

Les bijoux rendent fous, c’est bien connu.

Escarmouche, notre héros des premières heures,n’en porte plus depuis son arrivée au pays de Tamranète.

Pour ce qui est de retrouver Diabolo, j’ai sous le coude un redoutable limier de la même trempe. L’affaire sera vite résolue.

.

pluches (13)

.

….